mardi 6 août 2013

Jane Yellowrock, tome 1 : Tueuse de Vampires de Faith Hunter


 Jane Yellowrock
Tome 1 : Tueuse de Vampires
Faith Hunter

Éditions Panini Books
Collection Crimson
Sortie le 13 février 2013
Format poche / 465 pages / 8€

Présentation de l'éditeur :
L’année dernière, Jane a frôlé la mort en anéantissant une famille de vampires qui semait la terreur parmi la population locale. Après des mois de convalescence, la voilà de retour, prête à se battre à nouveau. Sauf que cette fois-ci, elle a été engagée par ceux qu’elle a l’habitude de tuer : des vampires. Jane Yellowrock est la dernière de son espèce : une porteuse de peau de la tribu des Cherokee qui peut prendre l’apparence de n’importe quelle créature et qui chasse les morts-vivants pour gagner sa vie. Néanmoins, cette fois elle est engagée par l’une des vampires les plus puissantes de toute la Nouvelle-Orléans pour chasser un vampire renégat. Entre une maison close, pleine de véritables « filles de la nuit », et un motard cajun sexy, qui porte une panthère tatouée sur l’épaule et qui réveille son désir, Jane doit rester concentrée pour remplir sa mission… ou la prochaine peau qu’elle devra sauver pourrait bien être la sienne.


Mon avis :

Ce fut une très belle surprise en ce qui concerne cette saga.

On a l'impression d'arriver en plein milieu de la série, Jane sort tout juste de convalescence après avoir détruit un nid de vampires parias et est en route pour passer un entretien à la Nouvelle-Orléans afin d'avoir un nouveau contrat. Un vampire fou est en train de s'en prendre à ses congénères et aux habitants de la ville.

On pourrait s’inquiéter de tomber sur une n-ième saga d'urban fantasy avec encore une tueuse de vampires, qui plus est à la Nouvelle-Orléans (décidément, cette ville est particulièrement appréciée), mais l'auteur a su se démarquer avec le personnage de Jane qui a des talents bien particuliers.
Jane est d'origine Cherokee et elle est une porteuse de peau, ce qui signifie qu'elle peut, sous certaines conditions, se transformer en animal. Attention, ce n'est pas aussi simple que pour les métamorphes que l'on croise dans bien des sagas. Ici, cela nécessite des règles et engendre des risques. Tout cela est extrêmement bien expliqué dans le livre et le travail réalisé par l'auteur est très bon.
Mais Jane a une autre particularité, elle possède un second esprit en elle : la Bête. Lorsqu'elle se transforme en animal, c'est cette dernière qui prend les commandes, elle devient l'alpha et Jane la bêta. Ainsi, la narration se modifie, ces changements de point de vue sont vraiment très intéressants et surprenants au début. Autant notre héroïne pense comme une humaine, autant la Bête comme un animal, avec son instinct, ses envies, ses besoins. Leur cohabitation, forcée, les oblige à faire bon ménage, mais ce n'est pas toujours facile.
Tout au long du livre, l'auteur nous livrera des informations sur Jane, sur ce qu'il s'est passé avant que l'on prenne l'histoire en cours de route, mais aussi des réponses sur son passé qu'elle-même ignorait. Celui-ci est un grand point d'interrogation pour elle comme pour nous, mais cet opus répondra à de nombreuses questions grâce à ses rencontres et aux événements qui vont se produire.

Bien que les porteurs de peau ne soient pas connus du grand public, les vampires et les sorcières le sont. On va découvrir, trop peu à mon goût, ces dernières via la relation de Jane avec sa meilleure amie Molly. Les sorcières obéissent à des règles et des codes, on devine qu'elles peuvent faire beaucoup de choses et qu'elles possèdent un grand pouvoir, toutefois le sujet reste survolé dans ce tome. J'espère que l'auteur donnera plus d'informations par la suite.
On découvre aussi avec l'héroïne le monde des vampires dit "sains". Jusqu'ici, elle n'a rencontré que ceux qui étaient devenus dangereux et pour lesquels il était nécessaire d'agir, ou plutôt qu'il était temps d'éliminer. On va apprendre comment fonctionne leur monde, leur hiérarchie, leur environnement, les humains qu'ils côtoient etc. Cette société est complexe, il y a de nombreux enjeux politiques et Jane va se retrouver au milieu de tout cela. Elle va tout faire pour se tenir hors des intrigues, mais cela ne sera pas facile car le paria est un vampire, il lui est donc nécessaire de s'intéresser de près à leurs activités.

Les personnages sont très nombreux et aux caractères assez différents. Katie et Léo, les deux vampires qu'elle va le plus rencontrer, les gardes du corps des vampires : Troll, Gros-Bras, les jumeaux, mais aussi Rick Lafleur (sérieusement ? Il n'y a pas plus cliché comme nom...), petit truand qui connaît bien la ville, sans parler de Jodi, la flic et contact des vamp's dans la police. Il y a encore bien d'autres personnages, ce qui donne de la richesse à l’œuvre. On s'y retrouve facilement et ce, principalement, grâce aux petits surnoms que la tueuse va donner aux personnes qu'elle va rencontrer. C'est intéressant de découvrir tous les protagonistes, de voir et comprendre leur rôle dans l'histoire et quels sont leurs objectifs.

L'écriture est agréable, les chapitres sont courts et le livre se lit tout seul. Les changements de narrateurs entre Jane et la Bête donnent du rythme au récit. L'action est au rendez-vous et on peut dire que l’héroïne connaît son boulot. Elle est efficace, et des plus compétentes. On ne passe pas par la phase, j'apprends, je découvre, on est directement en contact avec une professionnelle qui sait ce qu'elle fait.

En conclusion, c'est une saga prometteuse, très intéressante et riche de par son univers, ses codes et ses règles. L'auteur a fait un très bon boulot et présage d'excellentes choses pour la suite !

4 commentaires:

  1. Un premier tome très sympathique, et les tomes suivants le sont autant :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en train de lire le tome 2, j'aime beaucoup =)

      Supprimer
  2. J'aime bien ce style d'histoire :)

    RépondreSupprimer