mardi 29 juillet 2014

Fête Païenne : Lughnasadh



Dans le monde celtique, l'année est représentée sous forme de cercle, on parle de roue de l'année. Le rond symbolisant l'éternel recommencement, le cycle de la vie.
Les saisons sont décomposées en deux catégories : les saisons claires et les saisons sombres. Sur cette année celtique on retrouve 4 fêtes religieuses majeures, deux par saisons :
Il existe aussi 4 autres fêtes celtiques mais non religieuses, qui correspondraient plutôt à des fêtes sociales :
  • l'équinoxe de printemps : Ostara (21 mars) ;
  • solstice d'été : Litha (21 juin) ;
  • l'équinoxe d'automne : Mabon (21 septembre) ;
  • solstice d'hiver : Yule (21 décembre) .
     
Elles étaient l'occasion de rassemblement et de festivités.

J'écrirai une présentation de chaque fête à la date qui lui correspond, que vous pourrez retrouver sur le blog.



Lughnasadh / Lammas


Signification

 Qu'est-ce que Lughnasadh ? 

Aussi appelée Lugnasad/Lughnasa/Lugnasa/Lùnastal, souvent associée à Lammas (voir plus bas), elle correspond à la première des fêtes celtiques des moissons (pour les grains, la seconde étant Mabbon pour les fruits et la troisième Samhain pour les noix et les baies) et se déroule le 1er août.
Son étymologie provient de Lugh ou Lug qui est le grand Dieu celtique du Soleil. Mais elle peut venir aussi de Lúnasa qui, en gaélique, signifie août.

La fête commence le soir du 31 juillet jusqu'au 1er août à son coucher du soleil, à équidistance entre le solstice d'été et l'équinoxe d'automne. Aujourd'hui, la fête se déroule généralement le dimanche le plus proche de la date d'origine afin que la population puisse profiter d'une journée complète de festivités.

À cette occasion se succèdent danses, musiques et contes. C'est une fête des moissons qui célèbre l'abondance. C'est à cette période que l'on fait aussi des stocks en prévision de l'hiver. Une bonne moisson assure la pérennité de la population pour les saisons à venir.

Avec les premiers grains, on va faire du pain que l'on partagera au cours de la fête, on boira de la bière et de l'hydromel. C'est aussi l'occasion de célébrer des Handfastings, mariages qui durent un an et un jour (voir article sur Beltane), et de mettre en valeur nos talents de création. C'est aussi le temps des Tailteann Games ou encore appelé jeux funéraires (voir plus bas).


La première et la dernière gerbe de blé coupées ont une signification particulièrement importante. Avec la première, on va faire le pain que l'on partagera. Avec la dernière, on va fabriquer des poupées (grain mother ou corn dolly) ou on la gardera telle quelle au dessus de la cheminée.

(Et c'est ainsi que je découvre d'où vient l'habitude, depuis toujours, de ma mère, qui a vécue à la campagne, qui disait qu'il fallait toujours cueillir un bouquet de blé à la fin de la moisson. On lui a appris qu'avec du blé dans la maison, on aura toujours du pain chez soi, donc de quoi manger.)

Qu'est-ce que Lammas ? 

Lammas est un festival chrétien, qui trouve son origine dans les mots "loaf mass", "masse de pain", qui célèbre, elle aussi, la première moisson. Avec celle dernière, on va faire du pain que l'on va déposer sur l'autel afin de l'offrir à Dieu.


The Tailteann Games by P. J. Lynch, 1920s
Tailteann Games

Qu'est-ce que les Tailteann Games ? 

Pour Lughnasadh, des jeux sont organisés. Initiés par le Dieu Lug et nommés en l'honneur de sa mère ou mère adoptive, Tailtiu. Ce sont des jeux funéraires. Tailtiu, Déesse de la Terre, est morte de fatigue après avoir nettoyé les terres d'Irlande pour qu'elles soient cultivables.
Aujourd'hui encore célébrés comme compétition sportive, ils étaient l'occasion de rituels athlétiques et de compétitions.
Au cours de ces jeux, on célèbrait aussi des Taillten marriages encore appelés Handfastings, dont l'origine vient aussi de Tailtiu.


La célébration

Concrètement, que faire pour fêter Lughnasadh ?

Grain mother ou Corn dolly : Bien qu'appellé Corn dolly (poupée de maïs), cette poupée, pour l'occasion, est faite avec du blé. Toutefois, en fonction de votre région et des cultures, on peut réaliser une poupée avec des épis de maïs.
Pour certaines personnes, la corn dolly doit être gardée jusqu'au prochain Imbolc, pour d'autres, les graines de la poupées sont soit enterrées le jour de Samhain afin de rendre à la terre sa semence et permettre le cycle de se poursuivre, soit elles sont conservées et ajoutées aux nouvelles graines de l'ensemencement suivant.

Pour faire une Corn dolly ou Grain mother de blé : ICI.
Les tutoriels sont moins communs que pour les poupées de maïs, néanmoins, celui-ci n'est pas mal, avec des photos à l'appui pour chaque étape. 
Toutefois, si vous trouvez l’exercice trop difficile, il existe une alternative, simple et populaire : tresser des épis de blés ensemble et que vous nouerez en une boucle.

Pour faire une corn dolly de maïs : ICI.
J'ai choisi celui-là car le tutoriel est assez complet. Et même si vous ne comprenez pas l'anglais, dans l'article, il y a une vidéo dans laquelle on nous montre étape par étape comment faire cette poupée. Vous pouvez aussi suivre le tutoriel que j'avais mis pour Imbolc (Brigitt doll) ou même suivre les étapes de l'image ci-dessous.




Pain : Pour célébrer Lughnasadh, rien de tel que de faire son propre pain pour l'occasion. Souvent
réalisé en forme de bonhomme, il est sensé représenter le Dieu. Le fait de le manger symbolise sa mort, afin que nous puissions survivre jusqu'à la prochaine moisson. Le parallèle est fait avec les cultures, que l'on détruit pour se nourrir jusqu'à la suivante.

J'ai trouvé un site merveilleux où ils proposent de nombreuses recettes à l'occasion de Lammas : ICI.


Graines : À cette occasion, il est bon aussi de collecter des graines et de les faire sécher afin de pouvoir les planter l'année suivante. N'hésitez pas à impliquer les enfants, ils apprendront énormément et ils découvriront les merveilles de la nature.




Randonnées : Une autre tradition est particulièrement importante en ce jour : escalader des collines ou des montagnes à l'occasion de Lughnasadh. Aussi appelé "Garland Sunday", "'Bilberry Sunday", "Mountain Sunday" and "Crom Dubh Sunday".
L'un de ces rassemblements les plus connus pour l'occasion est le Reek Sunday, transformé en pèlerinage, il consiste à gravir le Croagh Patrick (764 mètres) dans le comté de Mayo en Irlande.





J'espère que l'article vous aura plu et qu'il aura été instructif. Ci-dessous vous pouvez retrouver les différentes sources dont je me suis inspirée pour écrire cet article. Enfin, n'hésitez pas à partager des sites et des informations sur cette fête. Ça me plairait beaucoup d'enrichir mes connaissances.


Sources

http://www.thewhitegoddess.co.uk/the_wheel_of_the_year/lammas.asp
http://www.mysticfamiliar.com/library/witchcraft/lughnasadh.html
http://www.new-age.co.uk/celtic-festivals-lammas.htm
http://www.harvestfestivals.net/irishfestivals.htm
http://wicca.com/celtic/akasha/lammas.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/Lughnasadh
http://en.wikipedia.org/wiki/Lammas
http://www.goddessandgreenman.co.uk/lammas
http://druidsegg.reformed-druids.org/newslughnasadh08-14.htm

9 commentaires:

  1. super article et puis au moins il est clair et net dans ses explpications, j'ai juste une question les dates sont-elles toujours les meme? parce que le peu que je sais du calendrier celtique est basé sur la lune et non le soleil, a moins que j'ai mal compris ce que j'avais lu, (ce qui est plus que possible! lol!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Pour les dates, elles changent d'abord en fonction des hémisphères, chaque hémisphère à des dates opposées, j'ai mis les dates pour l'hémisphère nord. Ensuite, les dates qui changent principalement ce sont les équinoxes et les solstices, qui peuvent varier à un jour ou deux près. J'ai souvent retrouvé l'indication que les 4 fêtes majeurs sont à équidistance de ces dates. Par exemple Lughnasadh est à équidistance entre le solstice d'été et l'équinoxe d'automne. Donc en effet, les dates changent. Toutefois les 4 fêtes majeures ont aujourd'hui des dates fixes. Peut-être pour faciliter les festivités ? Il serait intéressant de savoir si ces 4 dates ont toujours été fixes ou si à l'époque ils respectaient exactement l'équidistance des dates. J'essaierai de me renseigner là dessus.

      Supprimer
    2. je te remercie beaucoup, je sais que certaine date sont basée sur la lune est donc change beaucoup, mais ce n'est pas pour ces fetes là! par contre, d'après le peu que je sais elles ne doivent etre fixe que depuis la creation d'un calendrier universel comme beaucoup d'autres fetes religieuse.

      Supprimer
  2. Ton article est très intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je suis contente que ça t'aie plu !

      Supprimer
  3. Tes articles sont toujours hyper complets, c'est cool ! Les miens sont toujours rikiki, on sent la flemmarde =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Il faut dire aussi que j'ai le temps et que ça me passionne. Ça aide :p

      Supprimer
  4. Super article Cassie ! Merci <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et de rien. J'adore les écrire ^^

      Supprimer