samedi 2 août 2014

Le château de Cassandra de Dodie Smith

Le château de Cassandra
de Dodie Smith

Éditions Folio Junior
Collection Folio Junior 

Sortie le 18 juin 2009
Format poche / 532 pages / 8.70€


Présentation de l'éditeur :

Cassandra ! Un prénom romanesque, à l'image du château perdu au fin fond de l'Angleterre où vit la jeune fille et toute sa famille pour le moins excentrique. Un père écrivain qui se refuse à écrire, Topaz, la belle-mère fantasque, Rose, la soeur aînée rêvant au grand amour, sans parler du jeune jardinier qui n'a d'yeux que pour Cassandra. Quand surgissent deux beaux et riches Américains dans le manoir voisin, la vie au château est bouleversée.
Le journal émouvant et drôle d'une jeune fille pleine d'esprit. Un grand classique de la littérature anglo-saxonne qui se dévore, à tous les âges, avec délectation.

Mon avis :

Considéré comme un grand classique de la littérature anglo-saxonne, j'ai découvert ce livre grâce à une amie et j'en suis bien heureuse.

Ce roman correspond aux différents journaux intimes qu'a pu tenir Cassandra, qui souhaite devenir écrivain comme son père, et qui voit en ce moyen une bonne méthode pour s'entraîner à l'écriture.
À travers ces différents journaux, on va découvrir la vie plutôt originale de cette jeune fille de 17 ans. Elle habite dans un vieux château perdu au fin fond de l'Angleterre avec son père, un écrivain en panne d'écriture, une belle-mère totalement fantasque qui se fait appeler Topaz, sa sœur aînée Rose qui ne rêve que d'un mariage qui lui apportera de l'aisance financière, son jeune frère discret mais intelligent et Stephen, homme à tout faire au château, qui n'a d'yeux que pour elle.
Leur vie va prendre un sacré tournant lorsque, au cours d'une soirée d'ennui, Rose décide de faire un vœu sur la tête de la gargouille qui se trouve dans leur cuisine (anciennement la chapelle du château). Rassurez-vous, aucune magie à l’œuvre ici, toutefois, ce vœu va coïncider parfaitement avec l'arrivée inopinée de deux jeunes et riches Américains qui décident de s'installer dans le domaine voisin.
Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Si ce n'est pas le cas, Rose se fera un plaisir de vous expliquer le parallèle entre cet événement et le fameux roman de Jane Austen Orgueils et Préjugés. La comparaison s'arrête ici, à cet élément déclencheur, par la suite les histoires divergent complètement pour prendre des tournants intéressants et parfois surprenants.

La narration est prenante, Cassandra se fait un devoir de nous raconter son passé comme son présent, les faits, mais aussi ce qu'elle ressent et de manière pas toujours objective naturellement puisque c'est son journal intime. Tranche de vie de notre narratrice, ce roman nous entraîne à ses côtés dans son maelström de sentiments qui va l'assaillir dès l'instant où ces deux étrangers vont faire irruption dans leurs vies. Car chaque membre de la famille va voir sa vie impactée par cette rencontre et cela va en entraîner bien des choses !
Les différentes parties du roman correspondent aux différents supports qui se remplissent et se succèdent pour abriter ses écrits. Révélateurs quant à l'évolution de l'histoire, ils apportent une touche pertinente à l'ensemble.

Entre rire et émotions, ce roman se lit facilement et avec plaisir. Il nous entraîne dans la vie fantasque de Cassandra et nous laisse avec le sourire aux lèvres.

2 commentaires:

  1. Ce roman vaut le coup d’œil! Il m'est et me sera inoubliable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie encore de me l'avoir fait découvrir !

      Supprimer